Figures de la libération à Lomé

Libération2

Du 19 au 23 juin 2017 à Lomé (Togo), Léonora Miano animera un atelier d’écriture créative intitulé: Figures de la libération africaine.

Veuillez en trouver ici une brève présentation:

Figures de la libération africaine

Contrairement à ce que son intitulé pourrait suggérer, cet atelier d’écriture créative ne porte pas sur la célébration de grands libérateurs. Il s’agit pour Léonora Miano d’amener les participants à se projeter dans une Afrique souveraine sur tous les plans. Une Afrique en pleine possession de ses moyens et en mesure de se déployer à sa guise. Une Afrique maîtresse de son projet civilisationnel, consciente de ses apports passés à la beauté des choses, mais aussi, de la validité de ses propositions actuelles et futures. C’est donc à une Afrique décomplexée qu’il faudra donner vie, en gardant présente à l’esprit la gémellité des notions de liberté et de responsabilité.

Les participants à l’atelier ne seront pas invités à inventer une Afrique sans mémoire, bien au contraire. Il s’agira pour eux :

  • de montrer comment les aspects douloureux ou pesants que chacun aura décidé d’aborder ont été pris en charge puis dépassés, dans la nouvelle société subsaharienne
  • d’imaginer l’actualisation d’éléments issus de la pensée de leurs illustres aînés : Amilcar Cabral, Steve Biko, Kwame Nkrumah, pour donner quelques exemples
  • de proposer de nouvelles modalités relationnelles entre populations subsahariennes et avec les Afrodescendants
  • de réfléchir à l’exercice du pouvoir et à la place donnée aux traditions, à la voix des ancêtres

A travers une pratique créative, le but est d’exercer la souveraineté intellectuelle des jeunes du continent, de les amener à se penser acteurs de leur propre présence au monde. D’autres consignes seront communiquées au cours de l’atelier. Afin de susciter et d’alimenter la réflexion, Léonora Miano fournira divers supports documentaires.

La partie technique de l’atelier portera sur la composition du texte de fiction littéraire à proprement parler, dans tous ses aspects, depuis l’emploi des sources documentaires jusqu’au rythme de la phrase, en passant par la création du personnage ou la mise en place du cadre spatial.

L’accès à l’atelier est gratuit.